Aller sur StaffmatchCandidature spontanée
indemnités intérim.jpg
indemnités intérim.jpg

Les indemnités en intérim : à quoi avez vous le droit ?

27 novembre 2023 · 5 min de lecture
Rejoignez Staffmatch
Voir les offres d’emploi
Partager sur
Droit du Travail
Les indemnités en intérim : à quoi avez vous le droit ?
En tant qu’intérimaire, vous avez le droit à non seulement une, mais à plusieurs indemnités à la fin de votre mission. Ces allocations se rajoutent au salaire de base et viennent compenser le statut dit précaire des travailleurs intérimaires. Découvrez les et comment elles peuvent augmenter votre salaire !

Les Indemnités de Fin de Mission (IFM)

Les Indemnités de Fin de Mission (IFM) représentent un élément essentiel de la rémunération des intérimaires. Fixée à 10 % du salaire brut total perçu pendant la mission, l'IFM est versée par l'entreprise de travail temporaire à la fin de chaque contrat, indépendamment de sa durée. Cette indemnité, définie par l'article L1251-32 du Code du travail, apparaît sur votre fiche de paie dans la partie “Salaire brut”.
Le calcul de l'IFM prend en compte le salaire brut de base, les éventuelles majorations de revenus (heures supplémentaires, primes diverses), ainsi que tous les avantages financiers liés à la fonction, à l'exception de l'indemnité compensatrice de congés payés.
Calcul à faire : Salaire de brut de base x 0,10 = Total IFM
Par exemple, si votre salaire brut de base s'élève à 2500 euros, les IFM viendront ajouter 250 euros à votre rémunération de base !
Bien que le paiement de l'IFM soit généralement obligatoire, il existe des exceptions :
  • L'intérimaire est embauché en CDI à la fin de son contrat d'intérim.
  • Le candidat refuse un CDI au terme de sa mission, pour occuper le même poste, dans des conditions équivalentes de travail et de rémunération.
  • L'employé rompt son contrat d'intérim avant l'échéance.
  • La rupture du contrat est due à une faute grave ou lourde du salarié, à une force majeure, ou pendant la période d'essai.
  • Le salarié refuse les ajustements flexibles inhérents à l'intérim, visant à modifier la durée du contrat.
  • La mission s'inscrit dans le cadre d'une formation dispensée par l'entreprise utilisatrice à l'issue de l'intérim.

Indemnités de Congés Payés (ICP) pour compenser la perte de revenu

Pendant la durée des congés payés, le salarié ne perçoit pas son salaire mais une indemnité de congés payés (ICP).
Le calcul de l'ICP prend en considération divers éléments tels que le salaire de base, les heures supplémentaires, les heures de nuit, les arrêts maladies, ainsi que certaines primes ou commissions, notamment dans le secteur du commerce. Cette indemnisation permet aux intérimaires de profiter pleinement de leurs périodes de repos sans sacrifier leur stabilité financière.
Calcul à faire : (Total salaire brut+IFM) x 0,10 = Total ICP
📣Attention à ne pas la confondre avec l’ICCP, que l’on détaille par la suite !

Indemnités Compensatrices de Congés Payés (ICCP)

En tant qu'intérimaire, prendre des congés payés peut parfois être complexe, en particulier lorsqu'on remplace un salarié absent. Les ICCP viennent résoudre ce dilemme en offrant une compensation obligatoire, même en cas de rupture anticipée du contrat. Calculée à 10 % de la rémunération totale brute, IFM comprise, moins les congés s'ils ont été pris, l'ICCP peut significativement augmenter votre rémunération.
Si, au cours de votre mission, vous n'avez pas pris de congés, avec un salaire brut de 2500 euros et des IFM de 250 euros, l'ICCP vous permettrait de toucher une ICCP de 275 euros et percevoir un montant total de 3025 euros.
Calcul à faire : (Total salaire brut+IFM) - Total ICP = Total ICCP

Modalités de versement

Ces indemnités sont versées à la fin de votre contrat par votre employeur, c’est à dire votre agence d'intérim telle que Staffmatch. Vous retrouverez le détail de ces montants sur votre fiche de paie, notamment dans la section du salaire brut.
L'intérim vous permet de non seulement gagner en expérience mais aussi de maximiser votre rémunération !

Pour résumer

INDEMNITÉCALCULCONDITIONS SPÉCIFIQUES
IFMSalaire brut X 0,10 = Total IFMCompensation obligatoire sauf exceptions
ICP(Salaire brut + IFM) X 0,10 = Total ICPCompensation pendant les congés payés
ICCP(Salaire brut + IFM) - Total ICP = Total ICCPCompensation obligatoire, même en cas de rupture de contrat
👉 Découvrez toutes nos offres et commencez à profiter des avantages de l’intérim !

Partager sur
avatar
Constanza IzetaContent Manager
Tags
Articles similaires
consultation-compte-epargne-temps-cet-staffmatch
Conseils

Le CET intérimaire : définition et guide complet

24 octobre 2022 · 10 min de lecture
En droit du travail, le CET (compte épargne temps) permet au salarié de bénéficier d'une rémunération en contrepartie de congés ou repos non pris. Les intérimaires peuvent bénéficier de ces droits au même titre qu'un salarié en CDD ou en CDI.
glasses-euro-and-coins-on-documents-2021-09-03-10-43-30-utc.JPG
Conseils

Qu'est-ce que l'IFM en intérim (Indemnité de Fin de Mission) ?

14 novembre 2022 · 10 min de lecture
La prime de fin de contrat ou l'indemnité de fin de mission (IFM) est due à chaque salarié qui achève sa mission dans les conditions prévues. Cette aide de fin de mission, aussi appelée prime de précarité, compense le statut temporaire du salarié intérimaire.
Devenez intérimaire chez Staffmatch !
Voir les offres d’emploi
Intérimaire utilisant l’application mobile

NOS RÉSEAUX SOCIAUX
PARTENAIRE MAJEUR
NOTRE APPLICATION MOBILE INTÉRIMAIRE
Scannez pour télécharger

Donnez votre avisContactez-nousCookies
Staffmatch, Groupe d’intérim, déclare son activité à la DRIEETS (Direction Régionale Interdépartementale de l’Économie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités) selon l’article R-124-1 du Code du Travail. Atradius est notre garant financier assurant les salaires et les charges sociales des intérimaires en cas de défaillance selon l’article L.1251-50 du Code du Travail.Copyright 2024 © Staffmatch