Aller sur StaffmatchCandidature spontanée
visuel blog fiche de paie7.jpg
visuel blog fiche de paie7.jpg

Comprendre sa fiche de paie intérimaire : décryptage complet

13 octobre 2023 · 5 min de lecture
Rejoignez Staffmatch
Voir les offres d’emploi
Partager sur
Conseils
Comprendre sa fiche de paie intérimaire : décryptage complet
En France, deux personnes sur trois déclarent ne pas comprendre leur fiche de paie. Cette statistique est préoccupante car comprendre sa fiche de paie est essentiel pour mieux comprendre ses droits en tant que salarié.
En intérim, la fiche de paie peut sembler complexe, en particulier si vous venez de commencer. En comprenant les éléments de votre fiche de paie en intérim, vous pouvez mieux évaluer la structure de votre rémunération et comment elle est calculée. Staffmatch est là pour vous aider à décrypter votre fiche de paie, laquelle peut se décomposer en 4 grandes parties.

1ère partie : les informations d’identification

La première section de votre fiche de paie intérimaire concerne les informations d'identification de l'employeur et de l'employé ainsi que la période de paie correspondant. Elle se trouve dans la partie supérieure de votre bulletin de paie et constitue des mentions obligatoires.
À gauche vous retrouvez les informations de votre employeur. Si vous êtes intérimaire, il s'agit de votre ETT (Entreprise de Travail Temporaire), comme Staffmatch.
Du côté droit, vous retrouverez vos informations personnelles :
✅ Nom et prénom du salarié ✅ Le matricule RH ou numéro du salarié au sein de l’entreprise ✅ Numéro de sécurité sociale ✅ Adresse
🚀 Assurez-vous que ces informations sont correctes, car elles sont essentielles pour toute communication ultérieure avec les autorités fiscales ou la sécurité sociale.
☝️Bon à savoir : Dans la fiche de paie classique, vous retrouvez également le poste que le salarié exerce au sein de l’entreprise. Dans la fiche de paie intérimaire, cette information figure dans la partie correspondant au salaire brut, en fonction du poste que vous avez occupé lors de vos missions intérimaires.

2ème partie : le salaire brut

Le salaire brut est le montant total perçu avant toutes déductions. C'est le montant de votre rémunération brute avant que les charges sociales et les impôts ne soient retirés.
Cependant, en tant que travailleur intérimaire, votre salaire brut peut inclure des éléments spécifiques tels que les Indemnités de Congés Payés (ICP) et les Indemnités de Fin de Mission (IFM) ou les heures supplémentaires.
À quoi correspondent les éléments principaux de votre salaire brut ?
💸 Salaire de base Le salaire de base est le montant que vous gagnez pour les heures de travail effectuées en intérim. Il est généralement basé sur un taux horaire convenu avec l'agence d'intérim. Ce montant constitue la partie principale de votre salaire brut.
💸 Indemnités de Congés Payés (ICP) Les ICP sont les indemnités versées pour compenser les congés payés non pris auxquels vous avez droit.
💸 Indemnités de Fin de Mission (IFM) Les IFM sont des indemnités versées à la fin de chaque mission intérimaire. Elles sont destinées à compenser la précarité de l'emploi intérimaire et sont calculées en pourcentage de votre salaire brut total. Les IFM sont versées en plus de votre salaire de base et des ICP.
💸 Indemnité compensatrice de congés payés (ICCP) L'ICCP correspond au nombre de jours de congés payés que le salarié a acquis et non pris à la date de rupture ou de fin de son contrat de travail. Elle ne peut être inférieure à 10 % de la rémunération brute totale perçue (IFM comprise) au cours de la durée de la mission.

3ème partie : les cotisations sociales

Lorsque vous consultez votre bulletin de salaire en tant qu'intérimaire, il est important de comprendre les cotisations sociales. Celles-ci sont déduites automatiquement de votre salaire brut pour financer divers aspects de la sécurité sociale et d'autres prestations sociales. Il est important de noter que pour les cotisations sociales il y a une partie à la charge du salarié et une autre à la charge de l’employeur.
Comprendre en détail ces cotisations est crucial pour connaître votre rémunération nette :
💸 Cotisations pour la retraite Une partie de vos cotisations sociales est destinée à votre régime de retraite. En France, il existe différents régimes de retraite, notamment le régime général et les régimes complémentaires. Les cotisations pour la retraite servent à financer votre future pension. Plus vous cotisez, plus votre pension de retraite devrait être élevée. Il est important de noter que ces cotisations sont déduites de votre salaire brut avant impôt, ce qui peut réduire votre revenu imposable.
💸 Cotisations pour l'assurance maladie Les cotisations pour l'assurance maladie financent le système de santé français. Elles couvrent les dépenses médicales, les médicaments et les soins médicaux. En cas de maladie ou d'accident, l'assurance maladie prend en charge une partie ou la totalité des frais médicaux, en fonction de votre situation.
💸 Cotisations pour l'assurance chômage Les cotisations pour l'assurance chômage financent les prestations de chômage en cas de perte d'emploi. En tant que travailleur intérimaire, vous contribuez à ce système pour vous assurer de recevoir des allocations-chômage. Cela offre une certaine sécurité financière en cas de transition entre différents emplois. 💸 Autres cotisations sociales En plus des cotisations mentionnées ci-dessus, il existe d'autres déductions sociales, telles que les cotisations pour la formation professionnelle, les cotisations familiales, et d'autres contributions spécifiques à votre situation. Ces cotisations peuvent varier en fonction de votre statut et de votre employeur.
☝️Bon à savoir : Plus vos cotisations sociales sont élevées, plus la déduction de votre salaire brut sera importante. Cependant, elles sont indispensables pour bénéficier des avantages de la sécurité sociale et pour assurer votre sécurité financière à long terme.

4e partie : le salaire net et le prélèvement à la source

Les cotisations sociales ont un effet direct sur votre salaire et une fois déduites, une étape finale reste à accomplir : le prélèvement à la source.
Le 1e janvier 2019et conformément à l'ordonnance n° 2017-1390 du 22 septembre 2017, la réforme du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est entrée en vigueur. Cela signifie que c’est à votre employeur de déduire directement l’impôt sur le revenu chaque mois du salaire net imposable à partir de votre taux de prélèvement.
☝️Bon à savoir : Votre taux de prélèvement peut-être individualisé ou non personnalisé et c’est la seule information fiscale transmise à votre employeur.
Après le prélèvement à la source, vous retrouverez la rubrique “net à payer” qui correspond au montant qui sera vire dans votre compte bancaire.
📣 Attention à ne pas confondre le salaire net imposable et le salaire net:
Le salaire net imposable est le montant sur lequel vous paierez des impôts sur le revenu. Le salaire net est le montant que vous recevez réellement sur votre compte bancaire après que toutes les déductions obligatoires ont été effectuées.

La nouvelle rubrique “montant net social”

L'arrêté publié au Journal officiel le 7 février 2023, a introduit une nouvelle rubrique sur les fiches de paie françaises : le "montant net social". Les salariés peuvent désormais plus facilement indiquer leurs ressources à déclarer à la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) et à d'autres organismes pour bénéficier de leurs droits.
🚀 Cette rubrique indique le revenu net après déduction de l'ensemble des prélèvements sociaux obligatoires. Ce montant est crucial pour le calcul de certaines prestations sociales, telles que le RSA, la prime d'activité, ou les revenus de substitution.
☝️Bon à savoir : Nos intérimaires sont payés le 10 du mois suivant les missions. Cependant, cela peut varier en fonction des week-ends, des jours fériés et des délais interbancaires. Afin de connaître la date exacte de réception de votre salaire sur votre compte, vous avez un calendrier de paie disponible sur l'onglet paie de votre compte Staffmatch.

Comment lire une fiche de paie ?

Pour lire correctement une fiche de paie, commencez par vérifier les informations d'identification en haut de la page. Assurez-vous que votre nom, votre adresse, et celles de votre employeur sont corrects. Ensuite, examinez le salaire brut pour comprendre combien vous avez perçu avant les déductions. Passez ensuite aux cotisations sociales pour voir quelles sont les déductions faites sur votre salaire brut. Enfin, consultez le salaire net pour connaître le montant exact que vous recevrez.
📣 Il est important de conserver une copie de sa fiche de paie, que ce soit sous forme physique ou numérique. Celles-ci sont nécessaires pour le calcul de votre pension de retraite et pour faire valoir certains droits sociaux, tels que les prestations de chômage.

Partager sur
avatar
Constanza IzetaContent Manager
Tags
Articles similaires
salaire-calcule-interim
Droit du Travail

Comment est calculé le salaire en intérim ?

06 novembre 2022 · 5 min de lecture
Le décompte du salaire obéit à des règles spécifiques en intérim. Entre le salaire brut de base, les diverses primes, indemnités et le décompte des heures, la fiche de paie peut devenir complexe. En effet, certains éléments de rémunération sont propres au contrat intérimaire.
contrat-interim-staffmatch
Droit du Travail

Comment fonctionne le contrat en intérim ?

21 novembre 2022 · 5 min de lecture
Le contrat en intérim est l'autre désignation du contrat de travail temporaire (CTT). Dans les faits, une agence d’intérim (appelée Entreprise de Travail Temporaire) met un intérimaire à disposition d'une entreprise (appelée Entreprise Utilisatrice) pour une durée déterminée.
Devenez intérimaire chez Staffmatch !
Voir les offres d’emploi
Intérimaire utilisant l’application mobile

NOS RÉSEAUX SOCIAUX
PARTENAIRE MAJEUR
NOTRE APPLICATION MOBILE INTÉRIMAIRE
Scannez pour télécharger

Donnez votre avisContactez-nousCookies
Staffmatch, Groupe d’intérim, déclare son activité à la DRIEETS (Direction Régionale Interdépartementale de l’Économie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités) selon l’article R-124-1 du Code du Travail. Atradius est notre garant financier assurant les salaires et les charges sociales des intérimaires en cas de défaillance selon l’article L.1251-50 du Code du Travail.Copyright 2024 © Staffmatch